La Boussole : un projet validé à l’unanimité

L’avant-projet du Pôle culturel et touristique baptisé La Boussole a été présenté aux élus intercommunaux lors de la dernière séance du Conseil d’Agglomération, mardi 24 octobre. Alors qu’une poignée d’entre eux avait manifesté quelque réticence en amont, le Président David Valence et le vice-président en charge de la culture Pascal Mohr ont réussi à rallier tous les suffrages, puisque la présentation telle qu’elle a été faite par le cabinet d’architecture Dominique Coulon et Associés a été validée à l’unanimité.
D’un coût total de près de 12,5 millions d’euros, le projet bénéficiera de nombreuses subventions, notamment de la Drac (Direction des Affaires Culturelles) à hauteur de 5,4 millions d’euros et de la Région, qui a doublé son apport initial et accordé une subvention d’un million d’euros. Le Département s’est, lui, engagé pour 600 000 euros. Au final, il restera 5,6 millions d’euros à la charge de la Communauté d’Agglomération, soit 45 % du montant total du projet.
Un projet dont le territoire a besoin, le Président l’a réaffirmé, mené dans « des conditions financières solides ». Un projet qui consiste en l’aménagement au sein de l’actuel bâtiment Copernic, en plein cœur du centre-ville de Saint-Dié-des-Vosges, d’un équipement comportant une médiathèque nouvelle génération, l’office de tourisme intercommunal, des espaces polyvalents, un forum, un auditorium… Un équipement type « Troisième lieu », lieu de rencontre et de partage autour de la lecture, de l’enfance, des technologies numériques, de la conservation du patrimoine et des incunables, de la valorisation et de promotion du territoire…

Outil de cohésion sociale, d’attractivité, ce Pôle sera aussi tête de réseau avec les médiathèques du territoire de l’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges.

Au fil du conseil

Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations. - Un syndicat mixte EPTB (Etablissement public territorial de bassin) Meurthe-Madon a été créé récemment, compétent en matière de gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations (GEMAPI). Il est ouvert aux intercommunalités situées sur son territoire, ce qui est le cas de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges, laquelle a fait le choix d’y adhérer afin de pouvoir bénéficier de subventions au moment de réaliser des travaux dans le cadre de la prévention des inondations.

Attributions de fonds de concours. - Pour aider les petites communes rurales ou les communes situées sur un axe structurant à financer leurs travaux, la Communauté d’Agglomération a créé un fonds de concours d’un montant global de 450 000 €. Viennent ainsi d’être affectés :
4 238,70 € à Allarmont pour le remplacement d’une chaudière fioul
22 497,27 € à Ban-sur-Meurthe-Clefcy pour la rénovation de l’éclairage public
3 580,20 € à Gerbépal pour l’isolation thermique du Foyer rural
18 773,27 € à La Chapelle-devant-Bruyères pour l’aménagement du bourg
16 599,33 € à La Salle pour l’aménagement du bourg
18 806,31 € à Pair-et-Grandrupt pour l’aménagement du bourg
21 468,94 € à Plainfaing pour l’aménagement du centre-bourg

Boussole

Création d’une cellule de développement économique de l’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges.

Cette « force de frappe » est dirigée par Sébastien HACH, fonctionnaire d’état en détachement.
Notre avenir se construit avec : la Région Grand Est, l’État, pôle Emploi, le Sillon lorrain (Label LORnTECH)
Le président de l’agglomération David VALENCE a révélé plusieurs (bonnes) nouvelles :

- La Région Grand-Est est prête à signer avec l’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges un des premiers Pactes Offensive Croissance Emploi qui identifiera notre territoire comme pilote en matière de développement économique,
- La situation de l’emploi s’améliore mais doit être consolidée. Avec une baisse de 1,1 %, le bassin d’emploi de Saint-Dié-des-Vosges n’est plus celui ayant le plus fort taux de demandeurs d’emploi,
- Une recyclerie va ouvrir prochainement dans les locaux du Pôle de l'Eco-Construction des Vosges à Fraize où 12 emplois seront créés,
- L’Agglomération a saisi l’Établissement Public Foncier de Lorraine pour étudier le projet d’implantation d’une entreprise sur le site de la friche du Souche.

Cette conférence de presse s’est déroulée lundi 16 octobre 2017, au Pôle de l'Eco-Construction des Vosges de Fraize.
David Valence était accompagné du vice-président Benoît PIERRAT.

Pour mener à bien sa mission, Sébastien HACH sera assisté de : Alexia Thiebaut, Christelle Reboisson et Vaniana Mathis.