La Boussole : un projet validé à l’unanimité

L’avant-projet du Pôle culturel et touristique baptisé La Boussole a été présenté aux élus intercommunaux lors de la dernière séance du Conseil d’Agglomération, mardi 24 octobre. Alors qu’une poignée d’entre eux avait manifesté quelque réticence en amont, le Président David Valence et le vice-président en charge de la culture Pascal Mohr ont réussi à rallier tous les suffrages, puisque la présentation telle qu’elle a été faite par le cabinet d’architecture Dominique Coulon et Associés a été validée à l’unanimité.
D’un coût total de près de 12,5 millions d’euros, le projet bénéficiera de nombreuses subventions, notamment de la Drac (Direction des Affaires Culturelles) à hauteur de 5,4 millions d’euros et de la Région, qui a doublé son apport initial et accordé une subvention d’un million d’euros. Le Département s’est, lui, engagé pour 600 000 euros. Au final, il restera 5,6 millions d’euros à la charge de la Communauté d’Agglomération, soit 45 % du montant total du projet.
Un projet dont le territoire a besoin, le Président l’a réaffirmé, mené dans « des conditions financières solides ». Un projet qui consiste en l’aménagement au sein de l’actuel bâtiment Copernic, en plein cœur du centre-ville de Saint-Dié-des-Vosges, d’un équipement comportant une médiathèque nouvelle génération, l’office de tourisme intercommunal, des espaces polyvalents, un forum, un auditorium… Un équipement type « Troisième lieu », lieu de rencontre et de partage autour de la lecture, de l’enfance, des technologies numériques, de la conservation du patrimoine et des incunables, de la valorisation et de promotion du territoire…

Outil de cohésion sociale, d’attractivité, ce Pôle sera aussi tête de réseau avec les médiathèques du territoire de l’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges.

Au fil du conseil

Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations. - Un syndicat mixte EPTB (Etablissement public territorial de bassin) Meurthe-Madon a été créé récemment, compétent en matière de gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations (GEMAPI). Il est ouvert aux intercommunalités situées sur son territoire, ce qui est le cas de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges, laquelle a fait le choix d’y adhérer afin de pouvoir bénéficier de subventions au moment de réaliser des travaux dans le cadre de la prévention des inondations.

Attributions de fonds de concours. - Pour aider les petites communes rurales ou les communes situées sur un axe structurant à financer leurs travaux, la Communauté d’Agglomération a créé un fonds de concours d’un montant global de 450 000 €. Viennent ainsi d’être affectés :
4 238,70 € à Allarmont pour le remplacement d’une chaudière fioul
22 497,27 € à Ban-sur-Meurthe-Clefcy pour la rénovation de l’éclairage public
3 580,20 € à Gerbépal pour l’isolation thermique du Foyer rural
18 773,27 € à La Chapelle-devant-Bruyères pour l’aménagement du bourg
16 599,33 € à La Salle pour l’aménagement du bourg
18 806,31 € à Pair-et-Grandrupt pour l’aménagement du bourg
21 468,94 € à Plainfaing pour l’aménagement du centre-bourg

Boussole

Création d’une cellule de développement économique de l’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges.

Cette « force de frappe » est dirigée par Sébastien HACH, fonctionnaire d’état en détachement.
Notre avenir se construit avec : la Région Grand Est, l’État, pôle Emploi, le Sillon lorrain (Label LORnTECH)
Le président de l’agglomération David VALENCE a révélé plusieurs (bonnes) nouvelles :

- La Région Grand-Est est prête à signer avec l’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges un des premiers Pactes Offensive Croissance Emploi qui identifiera notre territoire comme pilote en matière de développement économique,
- La situation de l’emploi s’améliore mais doit être consolidée. Avec une baisse de 1,1 %, le bassin d’emploi de Saint-Dié-des-Vosges n’est plus celui ayant le plus fort taux de demandeurs d’emploi,
- Une recyclerie va ouvrir prochainement dans les locaux du Pôle de l'Eco-Construction des Vosges à Fraize où 12 emplois seront créés,
- L’Agglomération a saisi l’Établissement Public Foncier de Lorraine pour étudier le projet d’implantation d’une entreprise sur le site de la friche du Souche.

Cette conférence de presse s’est déroulée lundi 16 octobre 2017, au Pôle de l'Eco-Construction des Vosges de Fraize.
David Valence était accompagné du vice-président Benoît PIERRAT.

Pour mener à bien sa mission, Sébastien HACH sera assisté de : Alexia Thiebaut, Christelle Reboisson et Vaniana Mathis.

Fiscalité : des exonérations en soutien aux entreprises

Pour compenser la suppression de la taxe professionnelle, l’État a mis en place la CET, Contribution économique territoriale, composée de :
la CFE : cotisation foncière des entreprises fixée à partir de la valeur locative des biens fonciers de l’entreprise, selon un taux défini par la commune ou l’intercommunalité ;
la CVAE : cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises dont le montant est réparti entre la commune ou l’intercommunalité, le Département et la Région. La valeur ajoutée d’une entreprise, c’est ce qu’elle produit, transforme ou vend. La cotisation est donc calculée à partir du chiffre d’affaires.

Ces notions de fiscalité, il valait mieux les avoir en tête mardi 12 septembre au soir : elles ont été au cœur des décisions des élus de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges. Qui ont commencé par fixer le montant de la base servant à l’établissement de la cotisation minimum, en fonction du chiffre d’affaires ou des recettes de l’entreprise. Ils ont également institué un dispositif de convergence, mécanisme d’unification progressive des taux de CFE au sein de l’Agglomération, sur dix ans.

Ce point très technique une fois traité, les conseillers communautaires ont harmonisé les différentes exonérations mises en place par les précédentes communautés de communes : librairies indépendantes, cinéma privé, créations-extensions d’établissements dans les quartiers prioritaires Politique de la Ville, jeunes entreprises innovantes ou universitaires, reprises d’entreprises en difficulté…

Surtout, l’Agglomération a souhaité lancer un signal fort en créant deux nouvelles exonérations de la CFE. Il s’agit d’abord de l’exonération totale la première année puis partielle les deux années suivantes pour toute création, reprise, extension ou reconversion d’entreprise sur l’ensemble du territoire. « C’est le signe d’un soutien fort de l’Agglomération aux entreprises, de notre volonté de soutenir le développement économique sur notre territoire», expliquait le président David Valence. La deuxième nouveauté concerne la taxe foncière sur les propriétés bâties et la Cotisation foncière des entreprises, avec la réduction à 100 % de la valeur locative des installations destinées à l’épuration des eaux industrielles.

Autant de points « un peu arides », comme l’avait annoncé David Valence, « mais nécessaires car ils auront beaucoup de conséquences pour nos concitoyens ».

Journées européennes du patrimoine

Journées patrimoine

Télécharger le programme

« Rendez-vous culturel désormais incontournable, les Journées Européennes du Patrimoine représentent toujours l’occasion de découvrir notre patrimoine sous un éclairage nouveau.

Cette année, c’est au travers de l’objectif de plusieurs photographes que notre territoire nous sera donné à voir. Ce sont donc pas moins de trois expositions photographiques qui vous seront proposées vous permettant ainsi de découvrir à travers le regard d’Adolphe Weick le territoire nouvellement créé de notre Communauté d’Agglomération et à travers celui de Jean Blaire la ville de Saint-Dié-des-Vosges.

Pour rester en lien avec la thématique de ces journées dédiées à la jeunesse et au patrimoine, vous pourrez également découvrir les réserves du musée dans une exposition réalisée par les jeunes du Lycée de Jules Ferry aux côtés de Maxime Perrotey ou celles de la médiathèque grâce à des visites guidées sur place. Les métiers du patrimoine seront également abordés par le biais d’ateliers immersifs au musée, une manière de passer de l’autre côté du miroir pour découvrir le parcours d’un objet ou d’une œuvre au sein de l’institution muséale. Tout un ensemble de visites guidées vous seront également proposées de Saint-Dié-des-Vosges à Pierre-Percée.

2017 a été marquée par la création de la Communauté d’Agglomération, il s’agit donc de la première édition des Journées Européennes à l’échelle de ce nouvel espace, nous rappelant ainsi que la culture demeure un élément fédérateur, créateur de sens et de cohésion au sein d’un même territoire. Visites, ateliers, concours photo, toutes ces actions sont une invitation au partage et à la découverte auprès de tous les publics : "Agis dans ton lieu, pense avec le monde" (Edouard Glissant) ! »

David Valence
Président de la Communauté d'Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges

Succès pour le Drive Fermier de Saint-Dié

Faites-vous partie des 300 familles qui ont essayé (et adopté) le Drive Fermier de Saint-Dié ?
Après 4 mois d’ouverture, le bilan est très positif pour les 23 producteurs locaux qui se sont lancés dans la vente directe de leurs produits via une plate-forme internet : www.drive-fermier-saintdie.fr.
Les clients récupèrent ensuite leur commande les vendredis à partir de 17 h, au 1 rue des Folmards.
Le local (anciennement Lidl) est mis à disposition par la Communauté d’Agglomération qui a porté ce projet avec la Chambre d’Agriculture.
L’inauguration officielle s’est déroulée vendredi 1er septembre, dans une ambiance festive et "dégustative".
Pour le maire de Saint-Dié et président de la Communauté d’Agglomération, David Valence, "le succès de ce drive n’est qu’un point de départ pour le renouveau de l’agriculture en Déodatie et dans les Vosges".
Autre action concrète menée par la municipalité : le cahier des charges du nouveau marché pour la restauration collective (attribué à SODEXO) prévoit que 50 % de produits servis sont des produits locaux.
Vous avez envie de manger de produits fermiers locaux, de saison ?
C'est facile grâce à la boutique en ligne : www.drive-fermier-saintdie.fr.

Une belle année musicale avec le Conservatoire

Bonne nouvelle pour les habitants de la Communauté d’Agglomération qui souhaitent suivre un enseignement musical : ils pourront s’inscrire et payer le même tarif sur les cinq sites du Conservatoire Olivier-Douchain : Fraize, Senones, Etival-Clairefontaine, Raon L’Etape ou le site central de Saint-Dié-des-Vosges.
Une économie substantielle, les tarifs pouvant ainsi passer de 900 € (le coût réel d’un enseignement pour un élève) à 80 € (pour les foyers avec des revenus modestes) !
800 élèves étaient inscrits la saison passée, sur les 5 sites soit 1 % de la population de l’Agglomération.

Les cours reprendront le 18 septembre 2017.

Toutes les infos se trouvent sur cette page : http://bit.ly/2wG08go