Emmaüs en Déodatie

Une Recyclerie Emmaüs vient d’ouvrir à Fraize au 9 rue des Secs Prés.
Créé en 1971 par l’Abbé Pierre, Emmaüs est un mouvement de solidarité active contre la pauvreté et l’exclusion. Emmaüs offre une seconde chance aux personnes qui retrouvent ainsi du travail. C’est aussi une économie de la récupération et de valorisation des objets, une action efficace pour lutter contre le gaspillage.

La boutique de Fraize est ouverte les mercredis de 14 h à 17 h et les vendredis de 9 h à 12 h. Le public peut acheter à des prix très intéressants tout type de matériel (meubles, électroménagers, vaisselle, bibelots, vêtements, jouets, livres, vélos, outils de jardins). Si vous avez des objets dont vous n’avez plus l’usage, vous pouvez les apporter au local de Fraize ou téléphoner pour que l’on vienne les récupérer chez vous : 03 29 50 48 74. Des conteneurs de récupération dédiés seront installés dans les déchetteries.

L’ouverture de cette recyclerie est le fruit d’un long travail entre la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges et Emmaüs 88. L’implantation sur le site des Secs Prés est provisoire, dans un an l’équipe d’Emmaüs s’installera dans les locaux plus spacieux du Pole écoconstruction des Vosges, toujours à Fraize.
Sept personnes travailleront sur ce site dont cinq bénéficiant du Contrat à Durée Déterminée d’Insertion financés intégralement par l’État et le Conseil Général des Vosges.

La filière de l’économie sociale et solidaire ainsi que l’insertion par l’activité économique devraient se développer sur le territoire de la Déodatie a indiqué le sous-préfet Laurent Monbrun lors de l’inauguration, mardi 12 décembre 2017

Communiqué de presse

Contribution commune des Communautés d’Agglomération d’Epinal et de Saint-Dié-des-Vosges
au Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires de la région Grand Est

Dans le cadre de la réforme des collectivités (2014) et de la Loi NOTRe (2015 – Nouvelle Organisation Territoriale de la République), les régions doivent mettre en place un Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADDET) en concertation avec les territoires.

Au sein de la Région Grand-Est, les deux Communautés d’Agglomération Vosgiennes (Communauté d’Agglomération d’Epinal et de Saint-Dié-des-Vosges) prennent leurs responsabilités et ont décidé d’apporter une contribution commune au SRADDET, afin d’exprimer des perspectives et des potentialités de développement pour leurs territoires.

En effet, nombreux sont les axes de convergence entre les deux collectivités, qui proposent des axes d’amélioration cohérents et nécessaires à l’attractivité des Vosges en termes de mobilité notamment.

Ainsi, à partir du diagnostic et des actions qu’elles ont menés, des propositions concrètes ont été élaborées visant à améliorer :
- l’égalité des territoires et le désenclavement des territoires ruraux,
- les infrastructures de transports, l’intermodalité et le déplacement des personnes et des marchandises,
- l’efficience énergétique, la lutte contre le changement climatique et la pollution de l’eau,
- la gestion de la ressource eau et la biodiversité.

Le SRADDET, en tant que document unique, ouvre des perspectives de développement qui s’intégreront dans une région forte, prête à relever les défis nationaux et internationaux (voir PJ, la contribution commune d'Epinal et Saint-Dié-des-Vosges).

Pdf Contribution commune des Communautés d'Agglomération
d'Épinal et Saint-Dié-des-Vosges au SRADDET Région Grand-Est
Télécharger
Communauté d'Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges Communauté d'Agglomération d'Épinal Région Grand-Est

Covoiturez avec l'aire de Saint-Dié-des-Vosges !

Le covoiturage est une bonne pratique pour limiter les pollutions, les encombrements et les frais liés aux déplacements.
Pour favoriser ces mobilités durables, la Communauté d’Agglomération vient d’investir en créant une nouvelle aire de covoiturage, à Saint-Dié-des-Vosges, à l’entrée de la zone commerciale Hellieule, sur le lieu dit "Queue Le Loup".
Cette aire -gratuite- peut accueillir 29 voitures. Deux places de stationnement sont réservées aux handicapés.
Le sol de cette aire est composée de matériaux permettant à l’eau de pluie de s’infiltrer facilement. L’éclairage est assuré par des leds.

Coût de l’opération : 139.000 €

Deux aires de covoiturage sont déjà en service à Fraize et Saulcy-sur-Meurthe. Une quatrième est construction à Provenchères-et-Colroy.

Le président David Valence a rappelé lors de l’inauguration les actions menées par l’Agglomération en matière de transport :

  • Développement des pistes cyclables, multi-activité
  • Suivi des aménagements aux abords des gares
  • Concernant les transports collectifs routiers de nouvelles solutions de mobilité seront bientôt présentées aux habitants du territoire.

GO ! Salon de la création et reprise d'entreprise

Pour faciliter la création ou la reprise d’entreprises sur le territoire de l’Agglomération, un Salon GO CREA a été organisé jeudi 16 novembre à la Pépinière d'Entreprise de Saint-Dié-des-Vosges.
En une même journée, les porteurs de projet ont pu rencontrer des professionnels : experts comptables, banquiers, notaires.

Cette opération était organisée par la CCI, la Chambre des métiers et de l’Artisanat, la Communauté d’Agglomération.

Si vous aussi, vous avez envie de vous lancer dans l’aventure de la création d’entreprise, n’hésitez pas à prendre contact avec la cellule de Développement Économique de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges dirigée par Sébastien HACH - Contact : sebastien.hach@ca-saintdie.fr

La Boussole : un projet validé à l’unanimité

L’avant-projet du Pôle culturel et touristique baptisé La Boussole a été présenté aux élus intercommunaux lors de la dernière séance du Conseil d’Agglomération, mardi 24 octobre. Alors qu’une poignée d’entre eux avait manifesté quelque réticence en amont, le Président David Valence et le vice-président en charge de la culture Pascal Mohr ont réussi à rallier tous les suffrages, puisque la présentation telle qu’elle a été faite par le cabinet d’architecture Dominique Coulon et Associés a été validée à l’unanimité.
D’un coût total de près de 12,5 millions d’euros, le projet bénéficiera de nombreuses subventions, notamment de la Drac (Direction des Affaires Culturelles) à hauteur de 5,4 millions d’euros et de la Région, qui a doublé son apport initial et accordé une subvention d’un million d’euros. Le Département s’est, lui, engagé pour 600 000 euros. Au final, il restera 5,6 millions d’euros à la charge de la Communauté d’Agglomération, soit 45 % du montant total du projet.
Un projet dont le territoire a besoin, le Président l’a réaffirmé, mené dans « des conditions financières solides ». Un projet qui consiste en l’aménagement au sein de l’actuel bâtiment Copernic, en plein cœur du centre-ville de Saint-Dié-des-Vosges, d’un équipement comportant une médiathèque nouvelle génération, l’office de tourisme intercommunal, des espaces polyvalents, un forum, un auditorium… Un équipement type « Troisième lieu », lieu de rencontre et de partage autour de la lecture, de l’enfance, des technologies numériques, de la conservation du patrimoine et des incunables, de la valorisation et de promotion du territoire…

Outil de cohésion sociale, d’attractivité, ce Pôle sera aussi tête de réseau avec les médiathèques du territoire de l’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges.

Au fil du conseil

Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations. - Un syndicat mixte EPTB (Etablissement public territorial de bassin) Meurthe-Madon a été créé récemment, compétent en matière de gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations (GEMAPI). Il est ouvert aux intercommunalités situées sur son territoire, ce qui est le cas de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges, laquelle a fait le choix d’y adhérer afin de pouvoir bénéficier de subventions au moment de réaliser des travaux dans le cadre de la prévention des inondations.

Attributions de fonds de concours. - Pour aider les petites communes rurales ou les communes situées sur un axe structurant à financer leurs travaux, la Communauté d’Agglomération a créé un fonds de concours d’un montant global de 450 000 €. Viennent ainsi d’être affectés :
4 238,70 € à Allarmont pour le remplacement d’une chaudière fioul
22 497,27 € à Ban-sur-Meurthe-Clefcy pour la rénovation de l’éclairage public
3 580,20 € à Gerbépal pour l’isolation thermique du Foyer rural
18 773,27 € à La Chapelle-devant-Bruyères pour l’aménagement du bourg
16 599,33 € à La Salle pour l’aménagement du bourg
18 806,31 € à Pair-et-Grandrupt pour l’aménagement du bourg
21 468,94 € à Plainfaing pour l’aménagement du centre-bourg

Boussole

Création d’une cellule de développement économique de l’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges.

Cette « force de frappe » est dirigée par Sébastien HACH, fonctionnaire d’état en détachement.
Notre avenir se construit avec : la Région Grand Est, l’État, pôle Emploi, le Sillon lorrain (Label LORnTECH)
Le président de l’agglomération David VALENCE a révélé plusieurs (bonnes) nouvelles :

- La Région Grand-Est est prête à signer avec l’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges un des premiers Pactes Offensive Croissance Emploi qui identifiera notre territoire comme pilote en matière de développement économique,
- La situation de l’emploi s’améliore mais doit être consolidée. Avec une baisse de 1,1 %, le bassin d’emploi de Saint-Dié-des-Vosges n’est plus celui ayant le plus fort taux de demandeurs d’emploi,
- Une recyclerie va ouvrir prochainement dans les locaux du Pôle de l'Eco-Construction des Vosges à Fraize où 12 emplois seront créés,
- L’Agglomération a saisi l’Établissement Public Foncier de Lorraine pour étudier le projet d’implantation d’une entreprise sur le site de la friche du Souche.

Cette conférence de presse s’est déroulée lundi 16 octobre 2017, au Pôle de l'Eco-Construction des Vosges de Fraize.
David Valence était accompagné du vice-président Benoît PIERRAT.

Pour mener à bien sa mission, Sébastien HACH sera assisté de : Alexia Thiebaut, Christelle Reboisson et Vaniana Mathis.